La vérité sur les régimes que tout le monde connait mais fait semblant d’ignorer

la vérité sur les régimes

On peut continuer à se raconter de belles histoires sur les régimes… ou on peut accepter la vérité et en faire un outil pour réaliser ses rêves.

Le fait que les régimes ne marchent pas est plus ou moins admis par tout le monde. Pourtant, beaucoup de femmes – peut-être vous ? – continuent de se serrer la ceinture inutilement. Quant à l’industrie de l’amincissement, elle se porte comme un charme.

Pour mieux comprendre à quel point cette situation est étrange, transportons ce scénario dans un autre domaine.

Imaginez que :

“Alors que vous prenez la pilule sans oublis depuis deux ans, vous tombez enceinte. Catastrophée, vous vous rendez chez votre gynécologue. Celui-ci, malgré vos protestations, suggère que c’est de votre faute.

De retour chez vous, déstabilisée par ce qui vous arrive, vous décidez de faire quelques recherches en ligne.

Vous découvrez que beaucoup d’études scientifiques confirment l’efficacité de la pilule. Mais, vous remarquez que celles-ci sont toujours menées sur une très courte période. Six mois à un an maximum.

Par contre, quelques études, nettement moins nombreuses, montrent que chez 95% des utilisatrices, sur le moyen et long terme, la pilule ne fonctionne pas.

Pire, elle augmente la fertilité et provoque exactement ce qu’elle est censée prévenir : des grossesses non désirées. A ce sujet, les statistiques sont claires.

Votre colère augmente quand vous vous rendez compte que tout le monde est au courant. Le corps médical, les autorités sanitaires, les scientifiques et bien sur les fabricants de pilules.

Il y a même des gens qui dénoncent le problème. Des articles et des livres qui sont écrits sur le sujet. Des scientifiques et des médecins qui dénoncent le scandale.

Pourtant, la pilule continue d’être prescrite comme moyen de contraception et les femmes, mêmes celles qui savent, continuent de lui faire confiance.

Absurde, non ?

Il s’agit, bien sûr, d’un scénario imaginaire. Même si elle ne l’est pas à 100%, la pilule est un moyen de contraception fiable. [Quant à savoir si elle est inoffensive, c’est une autre histoire qui déborde notre sujet.]

Presque à 100% inefficace

Contrairement à la pilule, les régimes ont un taux d’efficacité de 100%. Oui, parce que sur le court terme, on perd toujours du poids (du gras et du muscle pour être plus exacte).

Mais sur le long terme les choses sont très différentes :

  • 95 % des gens retrouvent ou dépassent leur poids d’origine dans les cinq ans.
  • 1/3 à 2/3 reprennent plus de poids (composé à 100 % de gras bien évidemment) qu’ils n’en avaient perdu.
  • Sur les 5 % restant la moitié vont développer des troubles alimentaires.
  • Les 2,5% de rescapés vont vivre le reste de leur vie au régime.

Un peu comme si, pour que la pilule soit efficace, il fallait pratiquer l’abstinence.

Un médicament toxique

Est-ce que les autorités sanitaires laisseraient sur le marché un médicament censé soigner le cancer, qui ne marcherait que pour 5% des malades et qui, par-dessus le marché, provoquerait des métastases chez 2/3 des patients ?

Bien sûr que non.

La vérité c’est que si les régimes étaient un médicament, il y a longtemps qu’ils auraient été retirés du marché. Ils n’y seraient même jamais parvenus puisqu’ils sont moins efficaces qu’un simple placebo.

Malheureusement, nous baignons tellement dans cette culture du régime amaigrissant que nous aussi faisons semblant d’ignorer ces 95% de taux d’échec.

On espère que cette fois-ci sera la dernière et qu’on fera partie des 5% d’élues. Et puis, même si ça ne marche pas, on pourra en profiter un petit moment. On sera plus mince pendant quelques mois. C’est toujours ça de pris.

Quand on considère l’obsession de la minceur, de l’apparence et de la santé qui règne dans notre société, cet aveuglement volontaire est bien compréhensible.

Osez le choix du changement

Einstein disait que c’était une folie de se comporter toujours de la même manière et de s’attendre à un résultat différent.

Nous pouvons continuer de nous raconter des histoires et de faire ce que nous avons toujours fait. Ou nous pouvons accepter la vérité : Les régimes appartiennent au passé.

Nous sommes au 21 siècle.  Il est temps pour nous d’évoluer. D’essayer autre chose. Reconnaître la vérité permet d’ouvrir les yeux et de découvrir qu’il existe une autre façon de vivre sa relation au corps.

Et si, grâce au FUELING, vous pouviez choisir :

  • la confiance au lieu de la peur
  • la flexibilité au lieu de la rigidité
  • le plaisir au lieu de la honte
  • l’information au lieu du dogme
  • l’attention au lieu de la vigilance
  • la constance au lieu de la perfection
  • la liberté au lieu des chaînes

Choisir entre deux visions du corps. Le corps comme objet appartenant au regard de l’autre et qu’on torture pour rendre conforme. Ou le corps comme une partie de soi, qu’on aime, respecte et nourrit et qui fait partie intégrante de nos projets.

Dans le film « Le Cercle des poètes disparus », le professeur Keating enseigne à ses élèves l’importance du changement de perspective dans la vie. Pour illustrer son propos, il enjoint les jeunes gens à monter sur son bureau pour découvrir le monde sous un nouvel angle.

« Osez partir à la conquête de terre vierge! » Lance t-il en quittant la classe.

Et vous, oserez-vous ?

~~ Nathalie

Avertissement : Les informations proposées par Fueling Your Dreams ne se substituent pas à un avis médical auprès des professionnels de santé compétents.

Copyrights © 2018 Fueling Your Dreams. Toute reproduction, même partielle, du contenu de ce site est strictement interdite.

Crédit photographique : elPadawan

Confronting the failure of behavioral and dietary treatments for obesity. David M. Garner Michigan State University Susan C. Wooley University of Cincinnati. Clinical Psychology Rmew, Vol. 11, pp. 729-780, 1991.

Treatment of obesity by very low calorie diet, behavior therapy, and their combination: a five-year perspective. Wadden TA, Sternberg JA, Letizia KA, Stunkard AJ, Foster GD. Int J Obes. 1989;13 Suppl 2:39-46.

Do behavioral treatments of obesity last? A five-year follow-up investigation. Stalonas PM, Perri MG, Kerzner AB. Addict Behav. 1984;9(2):175-83.

Long-term follow-up of behavioral treatment for obesity: patterns of weight regain among men and women. Kramer FM, Jeffery RW, Forster JL, Snell MK. University of Pennsylvania.

Medicare’s search for effective obesity treatments: Diets are not the answer. Mann, Traci; Tomiyama, A. Janet; Westling, Erika; Lew, Ann-Marie; Samuels, Barbra; Chatman, Jason. American Psychologist, Vol 62(3), Apr 2007, 220-233.

Un commentaire sur “La vérité sur les régimes que tout le monde connait mais fait semblant d’ignorer

  1. Pingback: Comment sortir de sa zone de confort | Fueling Your Dreams

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*